Image Biométrie : comment ça marche ?

Biométrie : comment ça marche ?

On en parle depuis des années, mais on ne sait pas exactement ce que c'est, à quoi ça sert, pourquoi en s'en sert, comment on s'en sert. La biométrie : comment ça marche ?

Origine de la biométrie

L'utilisation des empreintes digitales représente le plus ancien procédé que l'on connaisse en biométrie. Elles faisaient office de signature pendant les échanges commerciaux à Babylone en -3000 av. J.-C. Les Chinois les utilisaient également dès le 7e siècle. Ce n'est que beaucoup plus tard, entre le 17e et le 19e siècle que les études et les recherches concernant la biométrie ont connues de grandes avancées. C'est à ce moment-là qu'il fut reconnu que les empreintes digitales d'une personne sont uniques, ne changent pas en vieillissant et peuvent donc servir comme une preuve d'identité.

Alphonse Bertillon, un criminaliste français, a inventé la méthode scientifique « Bertillonage » qui réussit à prouver que l'on pouvait identifier un individu grâce à ses mesures osseuses comme la taille, la longueur du pied, la longueur et la largeur de la tête ainsi que grâce à ses signes particuliers tels que la couleur des yeux, les tâches de naissances, les cicatrices, les tatouages et les grains de beauté. C'est enfin au 20e et 21e siècle que la biométrie a connu un boom spectaculaire, en parallèle avec l'évolution des NTIC. On remarque alors l'utilisation de l'identité biométrique dans les services administratifs, mais aussi dans le quotidien.

Principe de fonctionnement de la biométrie

La biométrie, c'est donc une technique qui permet d'identifier une personne grâce à la mesure de plusieurs types de caractéristiques :

  • Physiologiques ou morphologiques : les empreintes digitales, la forme du doigt et de la main, le réseau veineux, l'œil, la forme du visage.
  • Biologiques : l'ADN, le sang, la salive, l'urine.
  • Comportementales : la voix, la gestuelle, la démarche, la dynamique des signatures ou de frappe au clavier, la façon de manipuler les objets, le bruit des pas.

Ces données sont capturées puis enregistrées sur un support spécifique (carte à puce, disque dur, code barre) pour permettre à la machine de comparer et d'authentifier une identité par un taux de similitude.

Les domaines d'application de la biométrie

Actuellement, presque tous les domaines utilisent la technologie biométrique parce qu'elle garantit une meilleure sécurité de l'identité d'une personne. Par exemple, on utilise :

  • Des passeports biométriques pour les déplacements
  • Des cartes d'identité biométriques pour les citoyens
  • Des cartes de séjour ou de résident biométriques
  • Des cartes de fonctionnaires ou militaires biométriques pour la gestion des ressources humaines
  • Des cartes grises et des permis de conduire biométriques pour le transport
  • Des portes électroniques à reconnaissance biométrique pour la sécurité d'un lieu

Comme beaucoup d'autres sociétés, Semlex fournit et produit tous ces différents types de documents biométriques dans une quarantaine de pays du monde entier. On peut trouver tous les détails sur leur site web https://www.semlex.expert/ ou sur le site d'Albert Karaziwan https://www.semlex-blog.com/albert-karaziwan/. Mais notons que par souci de sécurité, ils sont uniquement délivrés aux citoyens par les entités représentatrices de l'État.